Les injections de toxine botulique

Les injections de toxine botulique, ou botox®, agisssent sur les rides mais aussi sur la transpiration excessive des aisselles.

Les rides et leur prévention

La toxine botulique agit sur les rides qui résultent de contractions musculaires. C’est un principe actif qui bloque l’action du neuromédiateur responsable de la contraction du muscle qui crée ces rides. Le botox® est indiqué pour :

  • Les rides du front (dues au haussement des sourcils) ;
  • Les rides du lion (dues au froncement des sourcils) ;
  • Les rides la patte d’oie (dues aux sourires) ;
  • Certaines rides du cou (dues à la contraction du muscle platysma).

Une séance consiste à injecter le produit à l’aide d’une aiguille fine, sans anesthésie, sur plusieurs points par région.

Le résultat est appréciable au bout de 3 / 4 jours, les rides sont atténuées et la peau est lissée.

Le résultat n’est pas définitif, il faut renouveler les séances environ tout les 6 mois pour conserver le résultat.

La transpiration excessive

La toxine botulique agit sur la transpiration excessive en bloquant localement le système nerveux sympathique qui stimule la sécrétion de la sueur, autant chez les hommes que chez les femmes. De la sorte, les glandes sudoripares sécrètent moins de sueur mais pas de façon définitive. Il faut renouveler les séances entre 6 mois et 1 an pour conserver l’effet actif.

Le botox® ne provoque pas de réactions allergiques, mais est contre-indiqué en cas de grossesse, d’allaitement ou de maladies neuromusculaires.