Chirurgie esthétique réparatrice, correction des cicatrices

Lorsque le derme, (c’est à dire la partie profonde de la peau) est traversé, votre peau laisse apparaître une cicatrice. Cela ne peut pas être évité. Il n’y a pas de cicatrices lorsqu’il n’y a que l’épiderme qui est touché.

Il arrive qu’une cicatrice soit « vilaine » et dans ce cas là le chirurgien peut venir la corriger afin de la rendre plus esthétique et plus discrète, mais sans pouvoir la faire disparaître.

Généralement il faut attendre que la cicatrisation soit terminée avant de pouvoir procéder à une correction. Une cicatrice passe par 3 étapes :

  • La 1ère : elle est fine ;
  • La 2e : elle devient rouge, volumineuse et elle gratte ;
  • La 3e : elle est blanche, souple et on ne la sent plus.

Pour les petites cicatrices, le chirurgien va couper l’ancienne en suivant les lignes naturelles de la peau, puis va réaliser une nouvelle suture.

Pour les grandes cicatrices, il va couper l’ancienne en plusieurs temps opératoire afin qu’elle se détende mieux, puis plusieurs techniques sont possibles pour la refermer (greffe de peau, plastie locale, expansion cutanée).

L’intervention a lieu soit sous anesthésie locale, locale approfondie par des tranquillisants en voie intraveineuse, soit générale.

Résultat :
Il faut être patient avant d’apprécier le résultat final de toute cicatrice, parfois jusqu’à 2 ans. Chaque personne cicatrise de façon différente et on ne peut pas garantir un résultat à 100%.

À savoir :
Une cicatrice doit être protégée du soleil, être hydratée et massée.